Indian View F, 1971

Impression en sérigraphie couleurs
58 x 78 cm
2 500 €

Edition 1/75 + 1AP

LA SÉRIE « INDIAN VIEWS »

En 1971, l’artiste britannique Howard Hodgkin, né en 1932, a créé un ensemble de douze sérigraphies, « Indian Views ». Ces impressions montrent des aperçus de paysages indien depuis les fenêtres des trains.

Plutôt que de commémorer les spécificités de chaque lieu qui passe rapidement, l’artiste documente les émotions et les humeurs qu’ils évoquent subjectivement à travers son imagerie hautement abstraite.

Au cours des années 1960, des membres influents de la contre-culture anglo-américaine, comme le poète Allen Ginsberg et le groupe de rock des Beatles, se sont rendus en Inde à la recherche d’une croissance individuelle et d’une alternative à la culture de consommation. Les artistes pop britanniques, quant à eux, ont choisi de satiriser la société axée sur la consommation plutôt que de chercher une alternative à celle-ci.

Hodgkin se situe quelque part entre les deux groupes. Il connaissait plusieurs artistes pop, dont Richard Hamilton, et il a adopté leur palette de couleurs vives et a utilisé l’une de leurs techniques préférées dans cette série, la sérigraphie. Cependant, plus en accord avec la contre-culture, il préférait regarder vers l’intérieur pour le sujet plutôt que vers l’extérieur. Il trouve l’Inde stimulante pour la «nudité» de l’émotion normalement inhibée là-bas, et les «humeurs, la façon dont les gens vivent», dit l’artiste lors d’une interview pour David Sylvester en 1984.

Comme pour les membres de la contre-culture, l’altérité du sous-continent est devenue une source d’inspiration artistique. Hodgkin évite les images recyclées du marché de masse de Pop pour un flou abstrait et romantique plus approprié pour communiquer son expérience introspective.

* Source : Université PENN

Partager sur